noscript

Please Wait...

Nucléaire: l’AIEA confirme que l’Iran enrichit à «un niveau prohibé»

Nucléaire: l’AIEA confirme que l’Iran enrichit à «un niveau prohibé»
folder_openIran access_timedepuis 3 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a confirmé lundi que l'Iran a commencé à enrichir de l'uranium à un degré supérieur à celui autorisé par l'accord conclu en 2015 avec les grandes puissances.

«Les inspecteurs de l'Agence ont vérifié le 8 juillet que l'Iran enrichit de l'uranium au-delà de 3,67%», a indiqué un porte-parole de l'agence dans un communiqué.

Téhéran avait annoncé dans la journée avoir enrichi de l'uranium à au moins 4,5%, en réponse au rétablissement des sanctions américaines.

L'AIEA avait déjà confirmé le 1er juillet que l'Iran avait légèrement dépassé le niveau autorisé de ses stocks d'uranium faiblement enrichi, fixé à 300 kg par ce texte.

La République islamique avait annoncé début mai qu'elle s'affranchirait graduellement des engagements qu'elle avait pris dans cet accord si les autres parties prenantes ne lui permettaient pas de contourner les sanctions américaines qui étouffent son économie.

En mai 2018, le président américain Donald Trump avait unilatéralement dénoncé ce texte destiné à garantir le caractère strictement pacifique du programme nucléaire iranien, sous supervision de l'AIEA.

Téhéran a toujours nié chercher à se doter de la bombe et a indiqué lundi viser un enrichissement à environ 5%, loin des 90% nécessaires pour un usage militaire.

Les «violations iraniennes de l'accord de 2015» doivent faire l'objet mercredi d'un conseil extraordinaire des gouverneurs de l'AIEA au siège de l'agence à Vienne.

Comments

//