noscript

Please Wait...

Trump dit avoir annulé in extremis des frappes contre l’Iran

Trump dit avoir annulé in extremis des frappes contre l’Iran
folder_openAmériques access_timedepuis 5 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Le président américain Donald Trump a affirmé vendredi ne pas être «pressé" de répondre militairement à l'Iran, expliquant avoir annulé au dernier moment des frappes prévues jeudi soir car elles auraient fait de nombreuses victimes et étaient à ses yeux disproportionnées.

Dans une série de tweets matinaux, M. Trump a dit avoir annulé les frappes, qui devaient viser trois sites, «10 minutes» avant l'horaire prévu, affirmant avoir été informé qu'elles feraient «150 morts» et jugeant que cela était disproportionné par rapport à l'attaque contre un drone de l'US Navy.

«Je ne suis pas pressé, notre armée est (...) prête et de loin la meilleure au monde», a ajouté M. Trump, après que le New York Times a révélé sa décision quelques heures auparavant.

Il a par la suite assuré, sur NBC, que les avions américains n'avaient pas décollé quand il a pris sa décision. «Mais ils auraient été dans les airs rapidement (...) et les choses en seraient arrivées à un point où on n'aurait pas pu faire marche arrière

Selon les révélations du quotidien américain, qui citait un haut responsable du gouvernement, ces frappes de représailles auraient été menées contre «une poignée de cibles iraniennes, comme des radars et des batteries de missiles».

«L'Iran ne sera JAMAIS autorisé à avoir d'armes nucléaires, pas contre les Etats-Unis, et pas contre le MONDE! », a-t-il lancé.

Donald Trump a également annoncé avoir imposé jeudi soir de nouvelles sanctions à l'Iran, sans préciser de quelle nature.

 

 

Comments

//