noscript

Please Wait...

HRW dénonce des «crimes de guerre» de l’armée et de «Daech» dans le Sinaï

HRW dénonce des «crimes de guerre» de l’armée et de «Daech» dans le Sinaï
folder_openAfrique access_timedepuis 6 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par agences

Human Rights Watch (HRW) a dénoncé de «sérieux abus» et «crimes de guerre» commis par les forces de sécurité égyptiennes et la branche locale du groupe terroriste «Daech» qui s'affrontent dans le nord de la péninsule du Sinaï, selon un rapport publié mardi.

Le rapport de 134 pages intitulé «Si vous craignez pour vos vies quittez le Sinaï: abus des forces de sécurité égyptiennes et des affiliés à Daech dans le Nord-Sinaï», a été réalisé sur la base de plus de 50 témoignages de résidents, d'anciens responsables locaux et internationaux.

L'insurrection extrémiste dans le Nord-Sinaï s'est intensifiée après la destitution par l'armée en 2013 du président issu des Frères Musulmans Mohamed Morsi à la faveur d'un mouvement populaire. En 2014, «Ansar Beit al-Maqdis», le principal mouvement terroriste de cette péninsule de l'est de l'Egypte, a fait allégeance à «Daech» sous le nom de «Province du Sinaï».

«La branche Nord-Sinaï de Daech mérite la condamnation mondiale qu'elle a reçu pour ses abus haineux, mais la campagne de l'armée marquée par des violations tout aussi sérieuses, dont des crimes de guerre, devrait aussi être vivement condamnée», assure dans un communiqué Michael Page, directeur adjoint pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord à HRW.

 

Comments

//