noscript

Please Wait...

«Israël» se prépare au contrôle total d’al-Qods

«Israël» se prépare au contrôle total d’al-Qods
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis 7 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Le journal britannique «Guardian» a signalé qu’ «Israël» s'apprête à mener un nouveau coup dans la ville occupée d’al-Qods (Jérusalem), dans le cadre de la campagne électorale similaire à celle menée par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, réélu par une petite coalition plus nationaliste.

«Encouragé par la décision du président Trump en 2017 de reconnaître la souveraineté israélienne sur Jérusalem, aux dépens des exigences palestiniennes d’une capitale à l'est de la ville et en violation de dizaines de résolutions de l'ONU, Netanyahu a promis lors de sa compagne électorale d'annexer de nouvelles parties de la Cisjordanie occupée par «Israël», excluant toute possibilité de concession aux Palestiniens en ce qui concerne la ville de Jérusalem.»

Selon le Guardian, «dans le cadre des activités électorales, la grande inquiétude qui se pose aujourd’hui en ce qui concerne Jérusalem-Est est que Netanyahu -avec suffisamment de pouvoir politique, grâce au nouveau mandat et une administration américaine de plus en plus alliée à lui- agisse avec une plus grande impunité face aux cultes islamiques et chrétiens de la ville».

Au cours des deux dernières décennies, «les mouvements religieux israéliens ont renouvelé leurs efforts pour forcer le gouvernement israélien à affaiblir l'autorité du Waqf et empêcher les palestiniens d'atteindre le sanctuaire sacré, soutenu par l’idée qui dit que la mosquée Al-Aqsa et les autres sites islamiques ont été battis sur les ruines du temple de Salomon», a déclaré le journal.

Mais ces mouvements religieux juifs craignent également qu’en cas de reprise des négociations entre «Israël» et les dirigeants palestiniens, «Tel Aviv» reconnaîtra nécessairement la souveraineté palestinienne sur la sainte mosquée. En conséquence, les groupes de colons israéliens, qui font partie de la base populaire de Netanyahu, ont intensifié leurs efforts pour perturber la coordination dans les lieux saints, a ajouté le Guardian.

Le Guardian a prédit qu’un combat dégénérera bientôt entre Palestiniens et Israéliens, compte tenu du blackout américain à l’encontre de la cause palestinienne.

Le journal a rappelé ce qui s'était passé en 2015, lorsque des confrontations se sont déclenchées entre des sionistes qui tentaient de prier au sein de la mosquée Al Aqsa et les musulmans palestiniens déterminés à les empêcher. A l’époque le gouvernement jordanien avait appelé le secrétaire d'État John Kerry pour intervenir, sous la pression des États-Unis, Netanyahu a dû retirer son soutien implicite aux colons et un nouveau mode opératoire a été établi. Soulignant que cette fois-ci, les responsables du Waqf et le gouvernement jordanien sont conscients qu'ils sont seuls sans aucun soutien américain, ce qui inciterait Netanyahu à réaliser ses rêves d'annexer la totalité d’al-Qods à «Israël».

 

Comments

//