noscript

Please Wait...

Deal du siècle: C’est Sissi qui recrute les pays arabes, selon le Ynet

Deal du siècle: C’est Sissi qui recrute les pays arabes, selon le Ynet
folder_openAfrique access_timedepuis 7 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec Réseau International

Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi recruterait des dirigeants arabes pour soutenir le «plan de paix» mis en place par l’administration US, connu sous le nom du «Deal du siècle». C’est l’avis de l’éditorialiste Smadar Perry, qui a écrit pour le site en ligne d’informations israélien Ynet News.

Ce qui est clair au sujet de «l’accord du siècle» est «l’étendue de la participation du président égyptien Abdel Fatah Al-Sissi à cet accord», a-t-elle assuré.

Smadar Perry a déclaré que l’on pensait au départ que c’est le prince héritier saoudien Mohammad Bin Salman qui allait recruter des partisans pour l’accord. Mais selon Perry, «l’excellent ami» de Trump, Al-Sissi, s’est récemment vu montrer la voie.

Bien qu’il ne connaisse pas les détails exacts de l’accord, son rôle serait clair: «Recruter le monde arabe modéré pour soutenir le plan de paix de Trump. Le dirigeant égyptien peut recruter la Jordanie, le Maroc, l’Arabie Saoudite, les pays du Golfe Persique et peut-être même le Qatar, qui, malgré son désaccord avec les Saoudiens, a de bonnes relations avec l’Egypte».

Concluant son avis sur l’accord, Perry a déclaré: «Netanyahu a recommandé, Trump a fait la demande et Al-Sissi est celui qui reçoit le paquet. L’Égypte conduira le monde arabe à accepter ce que l’on appelle « +le Deal du siècle+ et sera invitée à contribuer à l’accord avant que tous les détails ne soient finalisés. En retour, l’administration du Caire recevra une aide économique massive du gouvernement US».

Estimant que «les empreintes digitales de Netanyahou sont partout sur ce plan de paix», elle a conclu que «le rôle de l’Égypte» dans cet accord est transmis directement à la Maison Blanche depuis «Israël».

Comments

//