noscript

Please Wait...

Bahreïn: le roi rétablit la nationalité de 551 citoyens

Bahreïn: le roi rétablit la nationalité de 551 citoyens
folder_openBahreïn access_timedepuis 5 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Le roi Hamad de Bahreïn a ordonné dimanche de rétablir la nationalité de 551 Bahreïnis déchus de leur citoyenneté par des décisions de justice.

«Le roi Hamad a demandé au ministre de l'Intérieur d'étudier les décisions de révocation de la citoyenneté et de préparer une liste des bénéficiaires de réintégration», précise la déclaration.

Le Bahreïn, pays du Golfe gouverné par la dynastie Khalifa, proche allié des États-Unis et de l'Arabie saoudite, a été accusé de recourir massivement à la déchéance de nationalité dans sa répression contre les opposants, principalement chiites.

Des défenseurs des droits humains estiment que quelque 990 personnes auraient été déchues de leur nationalité sous prétexte de leur implication dans des troubles à Bahreïn depuis 2012.

Une annonce qui intervient après un procès de masse très critique

Cette annonce intervient après des critiques du Haut-Commissariat de l'ONU pour les droits de l'homme.

Mardi dernier, un tribunal à Bahreïn avait condamné 138 personnes à des peines allant de trois ans à la prison à vie pour «terrorisme» et les a déchues de leur nationalité à l'issue d'un procès de masse. Un procès dénoncé par Amnesty International.  Les condamnés - des citoyens bahreïnis de confession chiite selon une source judiciaire citée par l'AFP - faisaient partie d'un groupe de 169 personnes poursuivies pour soi-disant «formation d'un groupe terroriste» et «liens avec l’Iran».

«Les condamnations de mardi soulèvent de graves inquiétudes au sujet de l'application de la loi, en particulier pendant ce procès de masse qui n'a apparemment pas bénéficié des garanties de procédure nécessaires à l'organisation d'un procès équitable», a déclaré la Haut-Commissaire, Michelle Bachelet.

Comments

//