noscript

Please Wait...

Jihad

«Israël» vit l’une des pires situations sécuritaires depuis les années 1973

 «Israël» vit l’une des pires situations sécuritaires depuis les années 1973
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis un année
starAJOUTER AUX FAVORIS

L’équipe du site

Un officier de l'armée sioniste a accusé les dirigeants politiques israéliens de privilégier les intérêts politiques aux détriments des intérêts sécuritaires de l’entité, après la récente escalade militaire contre la bande de Gaza.

Le brigadier «Zvika Vogel», qui était auparavant chef d'état-major de la région sud de l'armée sioniste, a déclaré au quotidien «Maariv» qu’ «Israël» vivait l’une des pires situations sécuritaires depuis la guerre du «Kippour» en 1973.

«Cette administration politique nous a fait perdre la capacité de dissuasion face au mouvement Hamas à Gaza, parce que leurs postes sont plus importants que notre avenir sécuritaire», a déclaré l'officier.

«La capacité dissuasive qu’a gagnée le Hamas face à Israël lors du dernier combat est plus importante et plus puissante que le Dôme de fer, qui s’est avéré inefficace. Nous nous sommes battus contre trois pays arabes il y a 40 ans et nous les avons gagnés. Aujourd'hui, nous ne sommes pas en mesure de vaincre le Hamas», a-t-il ajouté. «Nous avons montré notre faiblesse et notre inefficacité au cours des quatre derniers jours de combat contre le Hamas, et à la fin, notre ministre de la guerre a démissionné… Que pouvons-nous faire pour dissuader le Hamas ?» s’est-il demandé.

Source : sites web, traduit par l’équipe du site

Comments

//