Please Wait...

Les terroristes menacent d’abattre les civils qui tentent de quitter Alep

folder_openSyrie access_time depuis 2 années
starAJOUTER AUX FAVORIS

Le groupe terroriste «Fatah al-Cham», ex-«Front Al-Nosra», a menacé les habitants de la partie est d’Alep de les abattre s’ils empruntent les couloirs humanitaires.

Les terroristes menacent d’abattre les civils qui tentent de quitter Alep.

Les extrémistes de «Fatah al-Cham», ex-«Front Al-Nosra», sont bien décidés à empêcher les résidents d'Alep de quitter la zone. Malgré l'instauration du cessez-le-feu, les terroristes menacent de tirer sur ceux qui emprunteront les couloirs humanitaires.

«Nous vivons à côté d'eux. Les terroristes de Fatah al-Cham menacent de tirer sur tous ceux qui passeront pas les couloirs humanitaires», a raconté à Sputnik un résident d'Alep.

Les forces de sécurité et la police assurent l'évacuation des habitants d'Alep. Elles n'ont pas commenté cette information pour l'instant.

Des terroristes pilonnent un couloir humanitaire

Malgré l’instauration du cessez-le-feu dans la région, des terroristes ont tiré au mortier et à l’arme légère sur un couloir humanitaire à Alep.

Ils ont pilonné jeudi matin un couloir humanitaire dans le quartier de Bustan al-Qasr, à Alep. Ils ont notamment visé un point de contrôle. La distance entre les positions des terroristes et le couloir humanitaire ne dépassait pas 200 mètres.

Six mines ont en outre explosé près de l'endroit d'où les civils du quartier de Bustan al-Qasr devraient commencer à sortir, rapporte un correspondent de Sputnik sur place.

Mardi 18 octobre, les forces aériennes russes et syriennes ont suspendu leurs frappes à Alep, soit avant la date prévue, pour assurer la préparation d'une pause humanitaire.

Le cessez-le-feu à Alep a débuté jeudi matin à 08h00 (05h00 GMT). Cette mesure vise à permettre à la population civile ainsi qu'aux groupes armés de quitter la région en proie au terrorisme.

Source: agences et rédaction

Comments

//