Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Certains dirigeants arabes pleurent la mort de Shimon Peres, le «boucher de Qana»! Nigeria: nouvelle attaque sur un oléoduc dans le Delta Bruxelles : manifestation d’ampleur contre le gouvernement et la «loi travail» belge 55% des réacteurs nucléaires français seraient défectueux L’Iran aura un bataillon féminin de forces policières spéciales Pays-Bas: La Haye saisit la justice contre le développeur de Pokémon Go Les membres de l’OPEP s’accordent pour réduire la production de pétrole Hillary Clinton a-t-elle triché? La thèse du «grand complot» 11 septembre: le régime de Bahreïn s’insurge contre le vote anti-saoudien du Congrès US L’Iran dénonce la «politique erronée» de la France en Syrie Un journaliste pakistanais poursuit les Etats-Unis après une frappe de drone sur sa famille La Tunisie est «en état d’urgence économique», prévient un ministre Une possible attaque au gaz aurait eu lieu dans le métro de Tokyo USA: manifestation en Californie après la mort d’un Noir tué par la police Les terroristes préparent des frappes chimiques provocatrices sur l’armée syrienne 11-Septembre: le Congrès passe outre le veto d’Obama et autorise à poursuivre Riyad USA: une fusillade dans une école fait trois blessés, le suspect arrêté Islamophobie en Espagne: une étudiante voilée interdite d’entrée dans une université Turquie: coup de filet contre des membres présumés de «Daech» Poutine: Les terroristes profitent du cessez-le-feu en Syrie pour se regrouper Irak: «Daech» exécute quatre de ses terroristes après des frappes contre ses responsables Yémen: plus du tiers des raids de la coalition ont touché des sites civils Ce maire italien qui nettoie lui-même les rues de sa ville Syrie: Le «ministre de l’information» de «Daech» tué dans un raid de la coalition Royaume-Uni: l’Écosse veut redemander le divorce Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Amériques >> Amériques

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer
Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a estimé qu'un règlement du contentieux nucléaire iranien pourrait intervenir assez rapidement.

«Il est possible d'avoir un accord plus tôt, en fonction du degré d'ouverture et de clarté de l'Iran», a déclaré John Kerry dimanche 29 septembre dans une interview diffusée dans l'émission «60 minutes» de CBS.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry«Si c'est un programme (nucléaire) pacifique, et que nous pouvons tous le constater - que le monde entier peut le constater -, les relations avec l'Iran pourront changer radicalement, pour le mieux, et pourront changer vite», a-t-il affirmé.

John Kerry a déclaré que l'Iran, qui multiplie les signes d'ouverture depuis que Rohani a succédé cet été à Mahmoud Ahmadinejad, pouvait prouver sa sincérité en ouvrant ses installations nucléaires aux inspections et en ne dépassant pas certains seuils d'enrichissement de l'uranium.

«L'Iran doit prendre rapidement des mesures», a-t-il dit, «des mesures claires et convaincantes, pour répondre aux obligations de la communauté internationale concernant ses programmes nucléaires.»

Et M. Kerry de poursuivre : «Les mots ne remplacent pas les actes. Ce qu'il nous faut, ce sont des actes prouvant que nous et nos alliés dans la région ne pourront jamais être menacés par ce programme».

Interrogé sur la chaîne ABC, le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, a réaffirmé que le droit de son pays à enrichir de l'uranium à des fins pacifiques n'était pas négociable, tout en ajoutant que l'Iran n'avait pas besoin d'uranium de qualité militaire.

Hassan Rohani et Barack Obama se sont parlés au téléphone vendredi, une première entre dirigeants iranien et américain depuis la révolution islamique de 1979 à Téhéran.

Source : agences
30-09-2013 | 12:23
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut